Öffentliche Vorlesungen 

Französisch

Chansons francophones – poésie et musique
Datum

Do. 16.03.2023

Uhrzeit

18:15 - 19:45 Uhr

ReferentIn

Dr. Reto Zöllner

Ort

Universität St.Gallen, Raum A 09-114
mapOrt auf Maze Map zeigen

Kosten

Semesterpass für 20 Franken

Kalender

file_downloadKalendereintrag herunterladen

Depuis leurs origines dans les « canzos » du Moyen Âge, qui expriment un amour lointain et clandestin, les chansons traduisent un lyrisme amoureux joignant la plainte silencieuse à l’aveu provocant. Et ce sont ces mêmes chansons médiévales qui, dès leur tout début, mettent en rapport l’expression musicale et le rythme de la langue, les instruments de musique accompagnant la voix et les effets poétiques qu’ils suscitent.
Ce cours abordera des chansons faisant partie du canon culturel de la langue française du XXe siècle et du XXIe siècle. Outre l’expression lyrique, à titre d’exemple celui d’un poème de Jacques Prévert interprété par le chanteur Yves Montand, beaucoup de chansons francophones traduisent, à commencer par la Marseillaise, un engagement politico-éthique : le gage pacifiste après-guerre de Barbara, par exemple, ou l’engagement pour l’environnement de Stress. Qui dit langue française dit également francophonie. Témoin en est la richesse des chansons francophones en Belgique (Jacques Brel), au Canada, en Suisse romande, voire en langues créoles. Le rap et le verlan nous permettront d’analyser le mélange des registres et ce qu’on peut appeler avec F. Gadet « les parlers jeunes ». Décidément, les chansons francophones deviennent un lieu où s’affiche un emploi ludique du langage. Le jeu devient celui aussi des clins d’œil à d’autres chansons, des citations plus ou moins directes de poèmes. Dans une telle perspective intertextuelle, on pourra regarder les nombreuses réinterprétations et adaptations qui sont si caractéristiques des chansons. Des approches venant de l’analyse de texte, la versification (le vers français, la strophe, l’assonance), un choix de figures rhétoriques, en particulier la métaphore et le parallélisme, mais aussi l’allitération ou l’oxymore, nous aideront à mieux comprendre les textes poétiques.


Donnerstag, 18.15 bis 19.45 Uhr, Universität St.Gallen, Raum A 09-114
23.2., 2.3., 9.3., 16.3., 23.3. und 30.3.2023

north